José Bové et les "révolutionnaires" de Washington

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Excellent article de Courrier International qui aide à mieux comprendre pourquoi José a été embastillé et la pression américaine sur la France et l'Europe...

 

 

 

 

José Bové et les "révolutionnaires" de Washington

 

par Philippe Thureau-Dangin

 

 



L'Elysée et le ministère de l'Intérieur avaient bien planifié les choses. En arrêtant José Bové au petit jour, le dimanche 22 juin (lendemain d'une Fête de la musique très festive), on montrait ainsi sa fermeté face à un syndicalisme honni. (L'ancien porte-parole de la Confédération paysanne a été condamné à dix mois de prison, notamment pour avoir arraché des plants de maïs transgénique.) Et, le 14 juillet, on affichera sa grande mansuétude en le graciant...


Mais ce beau scénario fait fi de l'actualité internationale. L'arrestation de Bové prend un tout autre sens quand on sait à quoi tient l'offensive actuelle des Etats-Unis au chapitre des OGM. Face aux pressions de Washington, l'Europe est toute prête à plier - et à lever le moratoire qui, de facto, limitait l'introduction de ces plants génétiquement modifiés à quelques champs expérimentaux. La rhétorique des Américains est particulièrement retorse. Vous, Européens, disent-ils en substance, avec votre moratoire, vous empêchez les industriels - et donc les agriculteurs du Nord et du Sud - de se mettre aux OGM. Ce faisant, vous aggravez la faim dans le monde puisque l'utilisation de semences transgéniques améliore la productivité.


En réalité, cet argument est du même ordre que celui ressassé à propos de la question irakienne. Dans les deux cas, Washington stigmatise le Vieux Continent comme une force conservatrice qui ne veut rien changer, hostile à la liberté (... des Irakiens) et au progrès (via les biotechnologies). Il se présente du même coup comme une force révolutionnaire qui n'hésite pas à faire bouger les choses, les régimes, etc. D'un côté, les forces de mouvement ; de l'autre, les "anti" (anti-OGM, antimondialistes, etc.). Redoutable dialectique. En fait, dans le cas de l'Irak comme dans celui des plants génétiquement modifiés, les Américains n'envisagent que le court terme (on abat le régime de Saddam Hussein ; on augmente la production de coton en Inde), négligeant le long terme. Connaît-on les effets à long terme de l'intervention américaine sur le monde arabo-musulman ? Connaît-on les risques que font courir à long terme les OGM en matière de santé publique et d'environnement ? Plus grave sans doute, le passage de l'Europe et du reste du monde aux cultures transgéniques signifiera la domination de quelques multinationales et d'un seul modèle, celui d'une agriculture intensive et monoculturale. Le voulons-nous vraiment ?

Sources Courrier International

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans OGM

Commenter cet article

J-M 23/04/2007

Pauvre José... Il a ramassé une sacrée branlée quand même... Allez, il faut retourner au boulot maintenant ! Au revoir !
Il faut également avoir une petite pensée pour Arlette L., Dominique V. et Marie-Georges B. qui ont, elles aussi, disparu de la vie politique.

DELOMPRE 02/05/2007

Non la france n'est pas un pays démocratique avec la droite au pouvoir la preuve en vidéo :
Une justice parallèle II
Deuxième partie d'une justice parallèle. Vous y retrouverez les témoins du premier film et leurs déboires avec des pistes qui démontrent comment les réseaux d’influences fonctionnent au cœur de la justice. Cela caractérise un Etat de non droit suite à l’incompétence du Ministère de la justice inerte aux doléances et spoliations organisées des justiciables.
 

La vidéo ici : http://video.google.fr/videoplay?docid=-5943204821258937486  
 

 

dubost 05/05/2007

Il y a 5 ans, au lendemain du 1er tour, des millions de gens spontanément défilèrent dans la rue pour éviter l\\\'élection de Le pen. Aujourd\\\'hui, à la veille du 2nd tour, le pays n\\\'a jamais été aussi prêt d\\\'une guerre civile. Je veux voudrais que les gens ... se tendent la main : Noirs, blancs, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Juifs, arabes tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Homos, hétéros, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Enfants, parents, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Elèves, enseignants, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Riches et pauvres, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Fonctionnaires et gens du privé, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Patrons et ouvriers, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Hommes et femmes,   tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Jeunes et anciens, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Ados et adultes, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Jeunes de toutes les cités, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Vous qui habitez en centre ville, vous qui habitez en banlieue, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Gens des villes, gens des campagnes, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Musulmans et chrétiens, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Alter-mondialistes, communistes, socialistes, gens de Laguiller, de Besancenot, socialistes, centristes, gens de droite, gens de gauche, tendez-vous la main, car Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit. Vous qui alliez vôter Sarko, vous qui allez vôter  Ségo, tendez-vous la main, et n\\\'oubliez jamais que Sarkozy, c\\\'est Le pen en plus petit !!!