José Bové crie au déni de démocratie sur les OGM

Publié le par Adriana EVANGELIZT

C'est sûr que plus ça va et plus on nous prend pour des imbéciles... et encore nous sommes polis. C'est là que l'on peut constater combien on prend en compte l'avis du Peuple !

José Bové crie au déni de démocratie sur les OGM


PARIS (Reuters) - José Bové fustige la décision du gouvernement français de transposer, sans débat au Parlement, la directive européenne sur les essais et les cultures transgéniques (OGM).

"Il y a un déni de démocratie puisque 85% des Français ne veulent pas d'OGM ni dans les champs, ni dans les assiettes et personne ne les écoute", a déclaré le candidat altermondialiste sur France Info.

"Ensuite, il y a un refus du gouvernement français de suivre ce que demande l'Europe", a-t-il ajouté.

José Bové a souligné que l'Union européenne avait demandé à la France "de transposer une directive depuis 2001, pour organiser la transparence."

Or, selon lui, la France "n'organise pas le débat devant le Parlement" et "met en place des décrets au mépris des citoyens", un attitude qu'il juge "pitoyable" à quelques jours du cinquantième anniversaire de l'Union.

Dominique Voynet, candidate des Verts à l'élection présidentielle, avait déjà dénoncé mardi des décrets qui portent la marque "de l'irresponsabilité et le cynisme d'un gouvernement qu'il est décidément temps de congédier."

En revanche, les quatre principales organisations de semenciers ont, dans un communiqué, dit espérer que ces "mesures seront à même d'apaiser le climat afin que chaque agriculteur puisse choisir librement son mode de production, sans menace de pressions ou d'attaques".

Sources Boursier com

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans OGM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article