Emmanuelli ouvre le PS aux antilibéraux

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Emmanuelli ouvre le PS aux antilibéraux

Par Paul QUINIO


Le député des Landes récuse la main tendue au parti centriste.


Confier une «mission d'étude sur la mondialisation et la souveraineté alimentaire» à José Bové, comme l'a annoncé vendredi Ségolène Royal, ne devrait pas suffire à calmer Henri Emmanuelli, premier éléphant à prendre officiellement ses distances avec la stratégie d'ouverture au centre de la candidate socialiste. Le député des Landes et représentant historique de l'aile gauche du PS a appelé vendredi à «la création d'un grand parti progressiste» avec «les antilibéraux», récusant implicitement toute alliance au centre. «Il n'y a pas de raison de perpétuer des clivages largement artificiels entre les antilibéraux et les réformistes de gauche», explique l'ancien président de l'Assemblée nationale dans un entretien au journal Sud Ouest de samedi. Mitterrandiste historique, le député des Landes s'inscrit ainsi dans la poursuite de la stratégie d'union de la gauche, définie lors du congrès de refondation du PS, en 1971 à Epinay-sur-Seine. Son entourage précisait vendredi soir qu'en aucun cas il n'était question pour l'ancien ministre du Budget de «quitter le PS». Mais au contraire de répondre au souhait de la candidate d'ouvrir les portes et les fenêtres du PS. «Ségolène Royal a raison de dire qu'il faut bouger», confie-t-il, en préconisant une ouverture... dans la direction opposée à celle choisie par la candidate. Henri Emmanuelli précise qu'il souhaite que la gauche parvienne à «battre Nicolas Sarkozy. [...] Et seule Ségolène Royal peut le faire». 
Alors que Laurent Fabius est resté silencieux, un autre député des Landes, Alain Vidalies, ex-poperéniste longtemps proche d'Emmanuelli et rallié au député de Seine-Maritime, a jeudi pris ses distances avec le dialogue engagé par Royal avec François Bayrou. S'il est à ses yeux «légitime de s'adresser aux électeurs» du patron de l'UDF, «la perspective d'un accord électoral entre l'UDF et le PS, l'hypothèse d'un gouvernement avec des ministres UDF supposent une révision de la ligne stratégique confirmée lors du dernier congrès». Lui aussi «partisan du rassemblement de la gauche», Alain Vidalies estimait qu' «une telle évolution radicale, de nature à changer l'identité même du PS, ne peut s'improviser entre les deux tours d'une élection présidentielle». 

Sources Libération

Posté par Adriana Evangelizt


Commenter cet article

zab 03/05/2007

mais c\\\'est un peu comme choisir entre la vache folle ou la grippe aviaire..........ou entre la peste et le colérique........

arnaud 05/05/2007

15 bonnes raisons de voter pour Ségolène Royal
Ségolène Royal s’est préparée à la Présidence comme aucun autre candidat.
Elle a eu en charge trois ministères (Environnement, Éducation, Famille)
qui correspondent aux plus grands défis de notre époque.
Ségolène Royal fait de la politique autrement.
Ségolène Royal a pris au sérieux le 21 avril et le non au référendum européen.
Elle a compris la colère qui s’est exprimée à l’occasion de ces consultations.
Elle a donc décidé d’écouter les Français avec 6 000 débats participatifs :
une démarche jamais entreprise en France.
Elle mise sur la responsabilité, le gagnant/gagnant.
L’agilité des entreprises confrontées à la compétition mondiale n’implique pas la précarité
mais appelle au contraire, la sécurisation des salariés.
Moderne, elle reformule les vieilles questions.
Ni hypocrisie ni vaches sacrées. Des 35 heures à la carte scolaire : elle regarde les choses en face.
Son itinéraire personnel la rend capable de comprendre les aspirations réelles des Français.Issue d’une famille de province, elle est le fruit d’une méritocratie républicaine, élève boursière jusqu’à l’ENA.
En tant que femme, elle a dû se battre plus qu’un autre
et développé une attention particulière à ceux qui ne sont pas écoutés et très peu pris en compte.
Elle prend des engagements. Ségolène Royal est la seule candidate à avoir annoncé
un véritable programme, 100 mesures qui peuvent être examinées, pesées, chiffrées, débattues.
Les candidats de droite naviguent à vue.
Elle ne craint pas de défier les lobbies. Elle s’engage à interdire les cultures OGM en plein champ,
à restreindre le droit de posséder un média pour les entreprises qui vivent de marchés publics
Elle a un programme social réellement de gauche. Par son attention aux petits salaires,
aux petites retraites, aux plus fragiles (incluant l’exigence absolue de protection des personnes et des biens).
Elle place l’Éducation au coeur de l’action politique,
c’est le meilleur moyen de construire sa vie et de s’adapter à un monde dont les changements s’accélèrent.
Elle propose une véritable VIe République.
Non-cumul des mandats, Parlement renforcé, Sénat rénové, démocratie participative.
Le seul programme cohérent de cette campagne. Ségolène Royal propose aux Français
un programme de responsabilité, consciente des difficultés, comme la dette, qu’elle ne cache pas.
Ministre de l’Environnement, puis Présidente de la Région Poitou-Charentes, elle a acquis
une connaissance approfondie des enjeux environnementaux et elle en fait la priorité du Pacte présidentiel.
Elle souhaite une société du donnant/donnant
où les droits nouveaux sont assortis de contreparties. Par exemple, l’allocation d’autonomie
pour les étudiants va de pair avec le soutien scolaire qu’ils apporteront dans les quartiers.
Le seul programme cohérent qui lie le social, l’économie et l’environnement.
la valeur ajoutée économique ne vaut rien sans la valeur ajoutée sociale qui elles-mêmes, pour être durables, ne peuvent que viser l’excellence environnementale.
En incarnant la gauche du XXIe siècle, Ségolène Royal peut rassembler une
majorité de Français.

Dès 18h-18h30, je donnerai le résultat du second tour de la présidentielle sur mon blog:
Si Monsieur Sarkozy est élu, vous verrez s'inscrire sur mon blog que Iznogoud est élu avec 51% des voix mais écris 51 bananes pour que je ne puisse pas avoir d'amendes.
Et de même pour Mme Royal, Si Madame Royal est élu, vous verrez s'inscrire sur mon blog que Bécassine est élu avec 51% des voix mais écris 51 bananes pour que je ne puisse pas avoir d'amendes.
Les chiffres me seront communiqué de Belgique et de Suisse alors demain venez tous sur mon blog!!!!!!!!!!!
http://desirsdavenir86000.over-blog.net/


J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ alors venez le voir et dite ce que vous en penser dans les commentaires pour que je l'ameliore, merci d'avance!!!!Pouriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!!

Jacques Marqués 12/05/2007

Ouais...
Ce ne sont toutefois pas 51 % (comme vous l'aviez prévu), mais bel et bien 53,06  %, le tout obtenu avec une légitimité incontestable dès lors que la participation a atteint un sommet, comme nous le savons...
Le Français, cette fois-ci, n'ont pas voté "contre" quelqu'un mais pour quelqu'un.
Ils ont voté comme ils l'ont fait car leur crainte d'une candidate qui a montré qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait a été bien plus grande que celle que leur inspirait un candidat qui avait clairement dit ce qu'il voulait (et celà, même si ses intentions pouvaient ici et là inquiéter).
Conclusion : les Français craignent les réformes mais savent qu'elles sont inévitables. Ils ont donc choisi leur pilote en toute intelligence.
Tout le reste n'est que pipeau..

stef nootz 15/04/2008

il faut continuer le combat. on ne peut pas compter sur nos députés, on sait qu'il recoive de l'argent de Mon Santos. on sait aussi que les ogm sont dangereux donc c'est la preuve que nos vie ne valent rien

Leboeuf Michel 23/04/2011



GAZ DE SCHISTE


Inquiétez-vous de suite du gaz de schiste, pourquoi ? eh bien cette semaine explosion d'un puit aux États-Unis en Pensylvanie. au Québec du gaz dans les nappes avec retour dans les robinets
des maisons. l'eau est polluée non consommable les societes qui exploitent ces gisements sont obligées de fournir des citernes d'eau potable aux résidents alentours et les gouvernements ne
s'inquietent pas plus. Parce que les grandes entreprises payent des taxes à ces gouvernements et génèrent des emplois, les citoyens non rien à dire. Mais cela change depuis quelques mois,
vous devriez faire pareil en France.


Inquietez-vous car cela sera trop tard quand vous aurez du gaz dans vos robinets de cuisine en Amérique du nord c'est déja trop tard ! 


Michel LEBOEUF résident du Québec