José Bové dénonce l'"eugénisme" de Nicolas Sarkozy

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

 

José Bové dénonce l'"eugénisme" de Nicolas Sarkozy

 et redoute une "France du pire"




José Bové a estimé mardi que "les récentes déclarations" de Nicolas Sarkozy disant qu'il "inclinait à penser qu'on naît pédophile", sont "indignes d'un responsable politique prétendant accéder à la présidence de la République".

"Dans la France de Monsieur Sarkozy, les hommes et les femmes ne sont pas responsables mais déterminés génétiquement", a déploré dans un communiqué le candidat des comités antilibéraux à la présidentielle. "Cela s'appelle de l'eugénisme", a-t-il affirmé.

José Bové s'est insurgé contre "la France du pire" que veut construire selon lui son rival de l'UMP, "la France du tout jetable où les faibles sont rejetés comme des kleenexs et où sont sélectionnés les meilleurs".

Face à ce qui lui semble être "une négation de la démocratie", le militant anti-OGM "appelle tous les concitoyens à refuser la société génétiquement modifiée de Nicolas Sarkozy".

Les propos du président de l'UMP publiés par le mensuel "Philosophie Magazine", dans le cadre d'un dialogue avec le philosophe Michel Onfray, ont provoqué des réactions vives au sein de la classe politique.

Nicolas Sarkozy y évoque la question de la pédophilie en expliquant qu'il "inclinerait à penser qu'on naît pédophile", et que "c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie". Il y estime aussi que les jeunes gens qui se suicident ne le font pas "parce que leurs parents s'en sont mal occupés" mais plutôt "parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable".

 

Sources Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt


 

Publié dans José et la droite

Commenter cet article