Bové compte nommer Hulot Premier ministre

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Bové compte nommer Hulot Premier ministre

Le candidat altermondialiste affirme toutefois ne pas avoir consulté le présentateur pour l'instant.

José Bové a affirmé jeudi 12 avril dans 20 minutes qu'il prendrait Nicolas Hulot comme Premier ministre et a déclaré sur RTL ne pas avoir "eu besoin" de lui dire. "Je n'ai pas eu besoin de dire à Nicolas Hulot que j'utilisais son nom", a déclaré le candidat altermondialiste sur RTL. "Vous verrez dans quelques jours que je suis allé encore plus loin dans mon gouvernement, que je l'ai modifié. Je l'ai rallongé".


"C'est comme cela que les choses se passent. On téléphone au Premier ministre, on lui dit: 'est-ce que tu veux être Premier ministre?' Il vous répond oui, il vous répond non", a-t-il ajouté.
José Bové a expliqué avoir voulu "montrer à travers cette nomination symbolique que la politique devait s'inscrire dans le temps, et que le temps long, aujourd'hui, était plus important que le temps court" et qu'il fallait "construire dans la durée" dans le domaine de l'environnement, "question centrale".

Ecologiste

"Le Premier ministre sera un écologiste. Pourquoi pas Nicolas Hulot s'il accepte. Ce devra être quelqu'un qui a compris qu'on ne construit pas l'avenir du pays contre la planète", déclare le candidat altermondialiste à la présidentielle dans un entretien au quotidien gratuit 20 Minutes paru jeudi.
Il indique que ses premières mesures seraient "l'instauration de la proportionnelle pour les législatives, le Smic à 1500 euros net, une hausse de 300 euros pour les autres salaires et minimas sociaux".
Au plan écologique il décréterait un moratoire sur les OGM en plein champ et arrêterait la construction du réacteur EPR.
Il souligne enfin qu'"il y a un vrai décalage avec ce qui se passe sur le terrain" et la campagne dans les médias. Il croit "qu'il peut y avoir une vraie surprise" au soir du premier tour car "les gens veulent envoyer un signal" et "il y a des choses qui sont en train de se passer".

Sources Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt



Commenter cet article