Meeting champêtre à Vitry

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Meeting champêtre à Vitry

par Olivier Mayer




José Bové annonce des candidats aux législatives et aux municipales.

Près de 400 personnes, - essentiellement venues du Val-de-Marne, se sont retrouvées au meeting de José Bové à Vitry lundi soir. Des convaincus, quelques jeunes venus le soutenir et d’autres encourager leurs slameurs ou groupes locaux préférés, des curieux venus « voir par eux-mêmes ». Soirée quasi champêtre au milieu des tours, on peut boire de la « bière des faucheurs » ou se nourrir de sandwichs garantis sans OGM, en attendant le candidat. Caméras et micros à foison. Jacques Perreux accueille José Bové en hôte des lieux. Dans sa ville et son canton, il répond d’emblée à la question « pourquoi un élu communiste, vice président du conseil général, ne soutient pas Marie-George Buffet mais soutient José Bové ». « Si je votais pour Marie-George, j’encouragerais le Parti communiste à préférer sa chapelle plutôt que l’intérêt général », explique-t-il. Et à ceux qui pensent que dans un parti, « il faut respecter la loi de la majorité », il répond que ça « ne veut pas dire se soumettre à des idées que l’on ne partage pas ». Il estime « que les partis existants ne correspondent plus aux attentes et qu’il faut inventer autre chose ».

José Bové, après avoir - évoqué les similitudes banlieue/ruralité, donne sa vision des institutions : proportionnelle intégrale, contrôle et révocation des élus, pouvoirs législatifs aux citoyens par référendum. Il annonce « qu’on présentera des candidats de l’unité et de l’union partout où on pourra aux législatives ». Et il ajoute qu’on « ne s’arrêtera pas là. On présentera des listes aux municipales partout (...) pour construire une gauche qui soit digne de ce nom et qui ne s’abrite pas derrière le petit drapeau de chacun des partis qui la constituent ». L’utilité de sa candidature, c’est selon lui qu’elle « dérange les

tenants des appareils bureaucratiques » et « aussi les appareils institutionnels qui craignent une insurrection citoyenne ».

Sources L'Humanité

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Présidentielle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article