Il a bien raison, José Bové ...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Il a bien raison, José Bové ...

par Raymond Lauret

Ça ne suffira sans doute pas pour que je vote pour lui. Mais je trouve qu’il a bien raison, José Bové, quand il propose que l’on change un jour les paroles de notre hymne national français et que l’on cesse de nous servir du « ... Marchons... marchons » afin « qu’un sang impur abreuve nos sillons... » !

QUE, en temps de guerre et d’occupation, on ait eu besoin de lancer aux « enfants de la Patrie » que « le jour de gloire est arrivé » et que, devant la tyrannie qui s’exerce contre nous, il importe que « l’étendard sanglant soit levé », puisque nous pouvons entendre « dans les campagnes mugir de féroces soldats », lesquels soldats, tenez-vous bien, « viennent jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes », oui, qu’en temps de guerre et d’occupation, de telles envolées lyriques revanchardes soient chantées, cela se comprend, et on applaudit volontiers Rouget Delisle et son célèbre « chant de guerre pour l’armée du Rhin », c’est-à-dire “La Marseillaise” d’aujourd’hui.

Mais aujourd’hui ! !

Qui sont-elles ces « cohortes étrangères (qui) feraient la loi dans nos foyers » ? Qui sont-ils ces « phalanges mercenaires (qui) terrasseraient nos fiers guerriers » ? Oui, qui sont-ils, qui sont-elles, à l’heure de la mondialisation des économies, de la construction européenne, des Sommets de G7 ou de Club de 5 ? De qui parlerions-nous aujourd’hui à reprendre le quatrième refrain, celui qui dit : « Tremblez, tyrans, et vous, perfides, l’opprobre de tous les partis !... Tremblez ! Vos projets parricides vont enfin recevoir leur prix... Tout est soldat pour vous combattre... S’ils tombent, nos jeunes héros, la Terre en produit de nouveaux contre vous, tout prêts à se battre... Aux Armes, citoyens » ! ! !

Quand une équipe de France reçoit à “Saint-Denis” ou à “Bercy”, au Stade Vélodrome ou à “Pau-Orthez”, comment pouvons-nous demander au public d’accueillir l’adversaire d’un moment en se levant, le bras pointé, et en clamant à pleins poumons : « Aux armes citoyens, ... Formez vos bataillons... Marchons, marchons »... et en prévenant ces « vils despotes » que jamais, ils ne « deviendraient les maîtres de nos destinées » puisqu’alors, ils verront « qu’un sang impur abreuve nos sillons » ?... Or, c’est ce que nous faisons pour (tenter de) mettre les tricolores sur les rails de la victoire. Imaginez un instant que les sportifs que nous rencontrons - croates, néerlandais, suédois, chinois, japonais ou autre anglais - ou que les arbitres étrangers qui y officient, sifflet au poignet et règlements en tête, comprennent notre langue et saisissent nos paroles, il y aurait de quoi rentrer aux vestiaires et protester auprès des instances de l’olympisme international !

Voilà pourquoi je trouve qu’il a bien raison, José Bové...

Sources Témoignages

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article

Mé2lhuile 19/04/2007 12:15

Et si on arrêtait de parler du passé ( meme s'il est fondateur, ici la Mrseillaise) , pour regarder l'avenir et agir au présent en  pesant dans le débat pour les énergies renouvellables?( voir l'expérience allemande avec le développement de la filière biocarburant en 2001 , non taxée au départ , et qui a crée depuis  100 000 emplois: l 'année 2007 marque la 1èere année de taxation de cette filière)Outre-Rhin, au lieu de" tondre le mouton"  tout de suite, on lui laisse au moins le temps de faire de la laine!C'est le réalisme germanique, dont nous sommes malheureursement bien loin, sans parler de la part du solaire dans le secteur  énergetique!cette absence du débat sur les énergies me pèse , à l'heure d'une urgence écologique sans précédent

Roland 08/04/2007 23:22

Certes la Marseillaise est sanguinaire. Mais, imaginez, quand on est effectivement attaqués et votre famille massacrée par les soldats ennemis, il est difficile de réagir comme un intellectuel tranquille dans son appart de l'Ile St -Louis.Bref c'est un produit de l'histoire, comme Versaille ou les château-forts (préconisez-vous leur destruction?). C'est  un sybole, et peu en la chantant pense réellemnt au sens des paroles;Enfin il y a un argument, avancé par Bayrou, et qu'on ne peut décemment oublier: il y a trop de gens qui sont morts en chantant la Marseillaise (par exemple devant les pelotons d'éxecution nazis) pour qu'on puisse la jeter d'un coeur léger au orties.Il suffit je crois, d'expliquer le contexte de sa cration aux enfants, ils comprendront.Et rien n'empêche d'y ajouter l'Internationale! On a trop tendance elle-assi à l'oublier , l'Internationale!Enfin les espérantistes n'ont pas ce problème, hé hé! Tout ce qu'on peut reprocher à La Espero, c'est dêtre un peu réthorique à la mode 1900, mais à part ça du point de vue humaniste, c'est impeccable.

Mé2lhuile 06/04/2007 10:54

Je ne vais pas en rajouter sur  l'aspect politique  qui a été évoqué : nationalisme -patriotisme, reécrire la Marseillaise etc maisje regrette simplement une chose, ou bien peut-être que cela n'a pas été relayé par les média, c'est que José n'évoque pas les bio-carburants, les huiles végétales brutes pour les moteurs des voitures.L'écologie politique , c'est bien mais donner et évoquer  les solutions pratiques c'est encore mieux !Pourquoi ne pas parler du moteur Pantone aussi , qui est une réalité et qui fonctionne à Mexico pour les taxis cocinnelles mais aussi dans les campagnes françaises pour les tracteurs , et qui permet de supprimer toute pollution- Quid du débat sur la pollution?Bon sang, s'il ya bien un homme qui peut légitimement parler  de ces sujets, c'est bien lui ;on en a marre de ces nuages de fumées dans les villes, de ce smog entoure toutes les villes, grandes et petites .José, je te le demande, parle des huiles végétales brutes et stop au monopole du pétrole, diversifions nos énergies!

HUIBAN 03/04/2007 21:51

Il paraît que M. BOVE estime que La Marseillaise est un chant vichyste (c.f. l'émission "c'est dans l'air") ! On aura tout entendu !
M. BOVE, reprenez des cours d'Histoire et écoutez tous ces peuples dans le monde pour qui la drapeau tricolore et notre hymne national sont des symboles de liberté et de lutte contre la tyrannie. Heureusement que vous ne serez jamais élu car vous souhaitez diriger un peuple et un pays que vous n'aimez pas !
En ce qui concerne les paroles de notre hymne, il faut se remettre dans le contexte et connaître à nouveau un peu l'Histoire...."Qu'un sang impur abreuve nos sillons", par exemple, n'est pas une affirmation raciste affirmant la supériorité du peuple français. A l'époque, les aristocrates français émigrés et européens qui se battaient contre la révolution française se prétendaient d'un sang pur d'où ces paroles en forme de dérision et de contestation de leur supériorité par la naissance.
La Marseillaise est un héritage et son chant aujourd'hui est un hommage aux anciens qui sont tombés pour défendre les valeurs de la France. Tout le monde sait bien, y compris nos adversaires en sport, que ces paroles ne sont pas prononcées aujourd'hui en pensant à leur sens premier....Arrêtons de se faire des noeuds au cerveau !
Enfin, le patriotisme français est plus que légitime car il n'est pas basé sur une éthnie, sur des valeurs sectaires mais sur des principes à vocation universelle : "un patriote français est un patriote universel car la patrie commence avec la liberté et la liberté dépasse la France." Brissot. En outre, la France a commis des erreurs mais n'a pas enfanté Hitler, Staline, Pol Pot, Mao, Pinochet, Castro, le communisme, le fascisme,....Si on se flagèle, que devraient faire les allemands aujourd'hui ? Un suicide collectif ?
Le patriotisme n'est ni plus ni moins que l'esprit d'équipe à l'échelle d'une nation.  C'est l'amour des siens (et non la haine des autres du nationalisme !). Sans des valeurs collectives fortes, point de vie en collectivité harmonieuse possible; c'est un enseignement majeur de l'ethnologie...
Vive la République et vive la France !

betty Riviere 03/04/2007 21:45

J'ai signé la pétition pour que José Bové soit candidat aux présidentielles, pour qu'il continue à exprimer plus fort le ras le bol des paysans et ouvriers agricoles de régions sinistrées comme l'Aude, région dirigée par le PS depuis longtemps, pour qu\'il représente une candidature de la gauche, la vraie, celle qui ne se compromet pas avec le PS entre autres!
Et c'est avec beaucoup de déception que je vous écris.
Décidemment le pouvoir ou sa simple odeur détruit la révolte sincère, ou bien est-ce la peur de la prison? Je préfèrerais.
Betty
PS: ouais justement, et étant féministe depuis toujours et encore,JAMAIS et je répète JAMAIS je ne voterai pour un(e) candidat(e) du PS et encore moins pour Royal qui représente pour moi la pire option possible: faire croire encore que la pseudo "gauche libérale" va changer les données du problème, c\\\'est prendre les gens pour des cons! Il faut changer de mots et ne pas décevoir? Ou songer au pouvoir? Salut!