Onze candidats... plus un

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Bon dans l'immédiat, on est toujours sûr de rien.

Onze candidats... plus un


Combien de candidats à l'élection présidentielle ? Onze affirment avoir déposé le nombre de parrainages requis au Conseil constitutionnel. Il faut y ajouter José Bové, qui n'est pas certain que toutes ses signatures soient validées.

Les candidats ayant annoncé avoir franchi le seuil légal sont François Bayrou (UDF), Olivier Besancenot (Ligue Communiste Révolutionnaire), Marie-George Buffet (PCF), Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière), Jean-Marie Le Pen (Front national), Frédéric Nihous (Chasse, pêche, nature, traditions), Ségolène Royal (PS), Nicolas Sarkozy (UMP), Gérard Schivardi (soutenu par le Parti des Travailleurs), Philippe de Villiers (Mouvement pour la France) et Dominique Voynet (Verts).

L'altermondialiste José Bové, qui s'est présenté au Conseil constitutionnel 30 minutes avant l'heure limite, en est ressorti en affirmant qu'il «devrait avoir» les 500 parrainages requis mais devait attendre la confirmation du Conseil constitutionnel, qui doit rendre publique lundi après-midi la liste des candidats retenus.

«D'après nos calculs, nous devrions avoir les 500 signatures, mais nous n'avons pas la confirmation certaine et officielle. Notre compte à nous est bon, mais nous sommes encore dans le suspense. D'après nos calculs ça va se jouer à 4 ou 5 voix dans un sens ou dans l'autre», a déclaré José Bové. Ce dernier table notamment sur des parrainages d'élus d'Outre-mer qui peuvent parvenir au Conseil jusqu'à samedi matin.

Sources Libération

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Présidentielle

Commenter cet article

Fred 17/03/2007 11:02



Au 19éme et vingtième siècles la révolution industrielle a bouleversé les société et les nation. Source d’une grave crise sociale et identitaire, ce bouleversement a donné naissance aux dictatures. Communistes pour certains et fascistes pour d’autres.
 
Au 21éme siècle la crise d’énergie et le réchauffement climatique nous conduiront vers de graves crises sociales et identitaires.
 
Au début 20ème siècle on détruisait les boutiques des juifs les accusant de tous les maux société. Au début de 21émé siècle certains détruisent des restaurants McDo les accusant de tous les maux de société. N’est-ce pas excessif ?
 
La dictature écologiste nous guette. Des apprentis écolo-fascistes fourbent leurs armes !