José Bové menace de faire payer très cher au PS

Publié le par Adriana EVANGELIZT

José Bové menace de faire "payer très cher" au PS

s'il n'est pas au 1er tour



José Bové le 12 mars 2007 à Mons-en-Baroeul

José Bové, candidat à la présidentielle, s'en est pris vivement aux socialistes mardi, en prévenant que s'il ne pouvait se présenter au premier tour, faute d'obtenir les 500 parrainages, le PS le "paierait très cher".

Le leader altermondialiste a indiqué sur France 2 qu'il lui manquait "40 signatures" d'élus et a accusé le PS de "continuer à donner des consignes à ses élus" pour qu'ils n'accordent leur parrainage qu'à Ségolène Royal.

José Bové a menacé le PS, en expliquant que s'il ne pouvait être présent au premier tour le 22 avril, "à cause du PS", ce dernier "paierait très cher les consignes données aux élus".

"Il y a deux gauches et il faut que les deux gauches soient présentes le 22 avril (...) Si on empêche la gauche d'être présente dans sa diversité, il ne faudra pas s'étonner" si le PS, comme en 2002, est absent du second tour.

Les candidats ont jusqu'à vendredi 18H00 pour réunir les 500 parrainages d'élus.

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article

Markid 19/03/2007 15:02

A tous ceux qui croient que José Bové a "menacé le PS", je me permets de faire remarquer qu'il ne fait que le prévenir d'un possible état de fait, conséquence de l'éventuelle non-candidature d'un représentant d'une partie - conséquente - de la gauche française. Sans sous-entendre une quelconque action de sa part, action qui serait de toute façon bien inutile, et hors de son pouvoir. En effet, il pense - et je suis d'accord avec lui, comme beaucoup d'autres - qu'il y a un risque que le Parti Socialiste n'atteigne pas le second tour de l'élection présidentielle, tout comme en 2002 ; et que ce risque serait fortement aggravé si la partie de la population prête à suivre l'étendard de José Bové en était empêchée du fait de manoeuvres attribuées au PS. Il n'y a là aucune menace, simplement un constat. Sémantiquement, il y a la même différence entre "le PS le paiera très cher" et "je le ferai payer très cher au PS", qu'entre "il va pleuvoir" et "je vais faire pleuvoir".

bilou 18/03/2007 15:40

Cher Jose, je vois en ta candidature comme la plus belle des victoires contre les voyoux, les délinquants, les faussoyeurs de la république. Que nos acteurs de la democratie respectent et fassent respecter les lois mais surtout que l'état-nation au sein de la legislation européenne se plie aux règles qui sont les mêmes pour tous. L'europe légifère les OGM, la droite s'y oppose en maintenant des cultures illégales sur tout le territoire et en y introduisant des OGM de productions étrangère douteuses, la loi est de notre côté, les "hors la loi" sont bien ceux qui voudraient nous faire croire que la législation en France ne se soumet pas à la législation européenne. La même question se pose en ce qui concerne l'immigration, le travail au noir, l'indépendance de la justice ...En ce qui concerne l'EPR, ce projet est beaucoup trop couteux et trop mal abouti au regard de l'objectif visé, oui à une énergie profusionnelle des particules mais non à une combustion non maitrisée ou non totale de la matière, la recherche dans ce secteur doit sans doute faire ses preuves et nous devons exiger une maitrise complète d'une telle énergie nucléaire avant de se lancer dans un si couteux processus encore à l'état expérimental. C'est pourquoi, de l'avis partagé de nombre de chercheurs en la matière, ce projet EPR est loin d'être abouti et aussi rentable qu'il en à l'air. Il faut que la matière grise se réapproprie le dossier nucléaire prochaine génération et nous propose d'ors et déjà des nouvelles solutions moins perilleuses plus rentables et tout aussi profusionnelles. Pour permettre ce bon quantique, l'étude et la mise en place des énergies renouvelables nouvelle génération peuvent nous y acheminer. Une meilleure maitrise des énergies brutes naturelles qui nous entourent doit être un paliatif obligatoire pour nous mener vers la production et l'utilisation de l'énergie élementaire de la matière. Aussi, c'est en faisant cet effort de développement que nous pourrons déployer une énergie propre et immensément productive pour la collectivité internationale, c'est aussi dans la déclinaison de ces efforts que nous pourons libérer l'initiative et l'enthousiasme des acteurs de la recherche dans le domaine énergétique. POUR un certain progrès technique AU SERVICE d'un certain progrés social ! Ainsi Segolene Royal se propose de relancer le débat sur le dossier de l'EPR, je vois là comme une occasion de limiter ce gachis qui se profile à l'horison aussi bien de nos capacités élémentaires de recherche dans ce domaine que de nos investissements, une occasion pour permettre d'engager cette étape de développement nécessaire afin de réellement progresser dans ce secteur. C'est pourquoi notre combat ne fait que commencer, tout du moins il ne peut que se poursuivre, nous devons refuser d'engager tous les français et à fortiori toute la communauté internationale dans un projet trop couteux parceque pas assez abouti, c'est bien en remettant ce dossier dans les main des véritables chercheurs que nous pourrons faire des économies et nous prémunir de tous les dangers que représente un projet aussi onéreux qu'inefficace.http://www.aci-multimedia.net/bio/voiture_air_comprime.htmhttp://www.jp-petit.org/ENERGIES_DOUCES/moteur_a_eau1.htmhttp://www.jp-petit.org/science/ITER/fermer_ITER.htm

pascal 17/03/2007 16:18

juste un rappel: de nombreux conseils généraux et régionaux sont dirigés par le ps (tant mieux) qui financent les projets communaux. Il n est donc pas besoin d etre "encarté" pour etre sensible aux menaces du ps en cas de parrainage . D autre part sans vouloir jouer sur les mots le ps paierait cher l absence des 2 gauches simplement parce que la tentative de boycot des signatures disqualifierait sa candidate pour représenter des electeurs se sentant pris en otage. Ce manque de respect des citoyens ferait meme croire que les élécteurs sont une marchandise! et rendrait incertain la reversion des voix au 2eme tour.

scherzl 16/03/2007 21:45

Personnellement j´éstime la canditure de josé  importante . Elle laisse la chance d´une nouvelle alternative dont les valeurs me paraissent  interressantes  .Seulement  il existe dans la gauche francaise un phénomène  de division qui renforce la strategie droitiste  du camp de Nicolas Sarkozy. Je suis vraiment décus de constater que la gauche est dans l´incapacité de  s´accorder une ligne directrice claire et ordonnée. Je suis désolé de constater que des petits candidats tels qu ´Olivier Besancenot ou Marie-george Buffet par soif de pouvoir  refusent de faire des concétions  .Ce qui est encore plus accablants c´est le manque de cohérance dans leur programme économique. Souvenez-vous du Front populaire !!!

Philippe, Finistere 16/03/2007 13:51

Comment ce José Bové vient il nous donner des leçons sur les OGM alors qu'il fait partie de ces très nombreux paysans qui ont pollué les sols et les rivières avec les pesticides.
A la clé, des cancers à n'en plus finir dans les années à venir...
il n'est donc pas qualifié pour jouer le Nicolas Hulot des campagnes. c'est un pollueur non payeur qui voudrait maintenant obtenir des parrainages pour étendre son hypocrisie au grand jour. Quel culot !