Lettre de José Bové aux 36 000 signataires

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Lettre de José Bové aux 36.000 signataires

 


Montredon, le 5 février 2007.

Chers amis, chers camarades,

Depuis un mois, à travers vous, un vent nouveau souffle sur la politique française. Une brise salutaire parmi les débats convenus et les logiques d’appareils. Un air frais et vivifiant dans une société en proie au désarroi et à la lassitude. Ce vent, c’est votre parole.

Merci à vous tous d’avoir su dire non, haut et fort, à l’impasse qui semblait inévitable.

Les collectifs unitaires vous ont entendu le 21 janvier à Montreuil et ont pris acte de votre volonté de persévérer face à l’urgence sociale et écologique et d’être représentés autrement dans les luttes électorales à venir.

J’ai fait de même ce jeudi premier février à Saint-Denis, en annonçant ma candidature à l’élection présidentielle, au nom du collectif que nous représentons tous ensemble. Ce fut pour moi un grand moment d’émotion et d’espoir dans ce que nous sommes en train d’impulser.

Cependant, notre enthousiasme et nos idées pour changer le cours des choses ne peuvent suffire à faire vivre notre campagne citoyenne. Nous n’avons ni moyens financiers ni réservoirs de parrainages garantis comme les candidats des grands appareils politiques. Nous partons de rien, ensemble, avec la force de la volonté et la faiblesse des poches vides. Tout est à faire. Tout est à inventer. Il dépend de chacun d’entre nous de faire vivre cette campagne originale et sans précédent. Nous sommes à ce jour 36 000 à former le coeur de cette aventure collective.

Il nous faut recueillir 500 parrainages de grands électeurs. Si chacun d’entre nous sollicite le maire de sa commune ou le conseiller général de son canton, en lui exposant nos arguments [1], nous pourrons atteindre cet objectif crucial.

D’autre part, cette campagne étant citoyenne, nous devons continuer à élargir notre rassemblement, jour après jour. Vos signatures sont pour moi plus que l’expression d’un soutien, mais un véritable parrainage citoyen de cette candidature collective. Si chacun d’entre nous se fait porte parole en invitant son entourage à nous rejoindre, notre élan se poursuivra et notre réseau de communication alternative s’élargira. C’est pourquoi l’appel du 6 janvier se poursuit dans ce but et attend toujours plus de parrainages citoyens.

Un appel à souscription vient d’être lancé pour recueillir votre contribution aussi humble soit-elle à cette campagne citoyenne [2]. Merci à tous ceux qui mettront quelque chose dans le pot commun pour continuer à montrer partout que cette campagne est bien celle de tous.

Enfin, comme tous les membres du comité de campagne qui est en train de se mettre en place, je découvre régulièrement vos contributions, idées, slogans, dessins et suggestions sur le site qui porte votre pétition. Il est important que chacun s’exprime et participe à construire les outils de notre campagne créative. Cette mosaïque humaine, composée de femmes et d’hommes de toutes origines sociales et culturelles, est notre principale richesse. A nous, tous ensemble, de la faire croître et de la partager autour de nous, en invitant toujours plus de citoyennes et de citoyens à nous rejoindre.

Chers amis, chers camarades,

Cette campagne différente ne peut se faire qu’ensemble. Montrons à tous ceux qui hésitent encore qu’un autre monde est en marche, que le souhaitable est possible, que l’alternative est à notre portée. Donnons-le à voir avec enthousiasme et courage dans une campagne citoyenne par tous et pour tous.

Fraternellement,

José

Notes

[1] Voir ici et .

[2] Souscription



Sources Unisavecbove

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Présidentielle

Commenter cet article