Pour Buffet, Bové est de trop

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Pour Buffet, Bové est "de trop"

# La candidate communiste regrette la candidature de José Bové et dénonce l'émiettement de la gauche.

# Le militant anti-OGM devrait annoncer jeudi sa candidature à la présidentielle.

Marie-George Buffet ne décolère pas. Alors que José Bové doit annoncer jeudi sa candidature au scrutin présidentiel, la candidate du Parti communiste accuse le leader altermondialiste de participer à "l'émiettement de la gauche". "C'est la candidature de trop", a-t-elle affirmé lundi matin sur France Inter. Pour Marie-George Buffet, l'heure est au rassemblement. "La porte est toujours ouverte", a-t-elle martelé à l'adresse de José Bové. Car l'essentiel est, selon elle, de faire barrage contre la droite. "Maintenant le débat, c'est comment battre Sarkozy, parce qu'il n'est pas battu encore", a estimé l'élue communiste.

Et la candidate du PC de se livrer à une critique en règle des propositions du chef de l'UMP. Interrogée tout d'abord sur le "contrat unique" de Nicolas Sarkozy, Marie-George Buffet a dénoncé "une remise en cause de tout ce qui est le code du travail" et a plaidé pour "un nouveau contrat qui sécurise le parcours professionnel, qui garantit à chaque individu, ses droits, son statut, ses revenus". Mais, plus généralement, c'est tout le discours du candidat UMP qui est montré du doigt. "Nicolas Sarkozy emploie beaucoup le mot ouvrier, comme Mme Parisot. Ils sont en train de nous annoncer la fin du code du travail, de la garantie contre les licenciements. (...) Le loup s'intéresse aux ouvriers pour mieux les manger", a-t-elle déploré, accusant Nicolas Sarkozy de vouloir mener "une politique ultralibérale".

L'alliance avec le PS n'est pas au programme

Sur la question d'une union éventuelle avec Ségolène Royal, Marie-George Buffet se montre plus que réservée. Après avoir critiqué les positions socialistes sur l'Europe et la fiscalité, la candidate du PC s'est, comme à son habitude, prononcée clairement en faveur de candidatures séparées. "Je ne pense pas qu'il faille faire alliance sur un tel programme, parce qu'il va amener encore une fois la gauche à l'échec", a-t-elle jugé.

Sources LCI

Posté par Adriana Evangelizt



Publié dans Présidentielle

Commenter cet article

HB.RESISTANT SOLIDAIRE 04/02/2007 01:30

Elle est en colère mais c'est bien elle qui a provoqué cette rupture en s'autoproclamant la candidate des collectif citoyens.
Elle n'a que ce qu'elle mérite.
Qu'elle nous rejoigne avec son petit parti.

HB.RESISTANT SOLIDAIRE 04/02/2007 01:30

Elle est en colère mais c'est bien elle qui a provoqué cette rupture en s'autoproclamant la candidate des collectif citoyens.
Elle n'a que ce qu'elle mérite.
Qu'elle nous rejoigne avec son petit parti.