Une candidature unique, prématuré pour José Bové

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Evoquer une candidature unique est prématuré pour José Bové

L'altermondialiste José Bové juge prématuré l'appel que lui a lancé Olivier Besancenot, ainsi qu'à Marie-George Buffet (PCF) et Arlette Laguillier (LO), pour se rencontrer afin de discuter d'une "candidature unique et anticapitaliste" à l'élection présidentielle de 2007.

"Il y a énormément de collectifs, d'associations, de mouvements, d'organisations syndicales qui travaillent, et je pense que ce sont eux qui doivent se mettre autour de la table pour élaborer des projets", a-t-il déclaré à la presse en marge d'une réunion de soutien aux "Faucheurs volontaires".

"Il sera toujours temps ensuite de décider s'il faut un candidat pour la présidentielle, des candidats pour les législatives", a-t-il dit lors de cette réunion tenue jeudi soir à Bègles (Gironde).

Un peu plus tôt, il avait dit par téléphone à Reuters qu'il n'était "pas "complètement absurde que les gens se rencontrent pour débattre de l'avenir".

Mais, avait-il ajouté: "il faut se retrouver dans un cadre qui reste à fixer", mettant l'accent sur la nécessité d'un "débat de fond" et "pas d'une course à l'échalote".

José Bové a estimé que ce qui était important "pour changer la réalité de demain" était de savoir si les candidats qui vont se présenter "vont appeler à une Assemblée constituante dans les six mois pour remettre à plat pour changer cette Ve République qui est en bout de course".

Evoquant la candidature à venir au Parti socialiste, il a dit attendre pour juger "sur pièces". "Je pense qu'il y aura toujours lieu de discuter pour créer les conditions d'une transformation, d'un changement", a-t-il souligné.


Sources :  REUTERS

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Présidentielle

Commenter cet article