MOBILISONS NOUS CONTRE LES OGM

Publié le par Adriana EVANGELIZT

La loi sur les OGM peut être rejetée. Mobilisons-nous !

A l’issue d’un scrutin organisé en séance le jeudi 23 mars, le Sénat a adopté dans son intégralité le projet de loi sur les OGM proposé par le Ministère de la Recherche.

Mais l’analyse des votes montre des résultats extrêmement serrés, qui dépassent les pronostics les plus optimistes. En effet, le texte a recueilli 166 voix « pour » (56,6%), et 127 voix « contre » (43,4%), sur 293 suffrages exprimés.

La campagne active menée par les comités locaux Attac et les collectifs OGM est sans doute pour beaucoup dans ce résultat.

Aussi, l’effort doit être intensifié dès maintenant en vue du vote à l’Assemblée Nationale courant mai. Attac appelle les militants à rencontrer leur député pour réclamer le rejet de cette proposition de loi qui vise à légaliser les contaminations génétiques. Pour ce faire, un texte d’analyse « article par article » est disponible sur le site d’Attac France : http://www.france.attac.org/a5914

L’ampleur de la mobilisation du 8 avril, pour la « journée internationale d’opposition collective aux OGM » (JIGMOD) aura également un impact décisif sur les votes des députés.

Ce projet de loi scandaleux peut et doit être rejeté.
Mobilisons-nous dès maintenant !

ATTAC

__________________

LE 8 AVRIL 2006, PARTICIPEZ A LA PLUS GRANDE MOBILISATION
JAMAIS ORGANISEE POUR REFUSER LA DISSEMINATION DES OGM

Pour la troisième année consécutive, une journée de mobilisation unitaire permettra aux citoyens d’exprimer leur refus des OGM dans les champs et l’alimentation.

En 2004, la première manifestation de ce type était française. En 2005, elle s’étendait à plusieurs pays européens. Ce 8 avril 2006, elle sera internationale : dans 55 pays, plus de 150 structures sont d’ores et déjà sur le pont pour préparer cette « journée internationale d’opposition collective aux OGM » (JIGMOD).

Des personnalités aussi connues que Vandana Shiva, Arpad Pusztaï, Percy Schmeiser, José Bové, Brian Tokar, Arnaud Apotheker, Benedict Haerlin ou Ignacio Chapela participeront d’une manière ou d’une autre à cet événement, et réaffirmeront nos revendications communes : l’autonomie alimentaire pour les peuples, des produits sains pour notre alimentation, et une agriculture paysanne en lieu et place du « modèle » intensif.

En France, plus de 30 manifestations sont actuellement répertoriées, et beaucoup d’autres s’annonceront dans les jours qui viennent. Attac France et les comités locaux se mobilisent comme il se doit pour faire de cette journée un moment fort d’information sur les nombreux risques liés à la dissémination des plantes transgéniques.

Il n’est pas inutile de rappeler à cette occasion :
-  que 85% des français souhaitent que l’agriculture biologique, les A.O.C. et les labels restent strictement sans OGM ;
-  que 78% pensent qu’il faut adopter une interdiction temporaire des OGM ;
-  que 72% sont favorables à un référendum la question des OGM ;
-  que 74% attendent de leur élus (sénateurs et députés) qu’ils interdisent les cultures d’OGM et qu’ils fassent appliquer strictement le principe de précaution.

En parallèle, des actions se poursuivent en direction des élus qui devront se prononcer, au Sénat puis à l’Assemblée Nationale, sur un texte de loi inacceptable, qui légaliserait purement et simplement la culture des plantes transgéniques en France.

Dans ce contexte, une victoire formidable est à portée de main des citoyens, et l’ampleur de la mobilisation du 8 avril pèsera pour beaucoup dans la balance.

Soyons donc toutes et tous sur le terrain le 8 avril, pour que résonne un peu partout en France et dans le monde notre refus de livrer notre alimentation aux multinationales productrices d’OGM !

Attac France,
Le 25 mars 2006

Toutes les informations relatives à la JIGMOD sont accessibles sur http://www.france.attac.org/

Sources :  FRANCE ATTAC

Publié dans ALTERMONDIALISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article