Perben contre la grâce de José

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Que Perben ait refusé la grâce de José n'est point pour nous étonner vu qu'il est l'un des trois  principaux individus à qui nous devons un recul sans précédent des libertés en France, les deux autres étant Nicolas Sarkozy et Patrick Devedjian. La Loi Perben 2 n'est que suppression de liberté et répression. Lire la page des Maîtres du Monde pour en savoir plus sur Perben. Quant à son excuse de dire qu'il aurait du mal à parler aux petits délinquants s'il grâciait José, nous sommes absolument persuadée qu'il ne doit pas leur parler souvent va... arrête ton char Ben Hur !

Perben contre la grâce de Bové

- Le ministre de la Justice Dominique Perben a confié hier à l'antenne d'Europe 1 qu'il « aurait du mal à parler » aux petits délinquants incarcérés si le leader paysan José Bové obtenait une grâce présidentielle après ses condamnations qui devraient le conduire 14 mois en prison. A la question « si la grâce est accordée à José Bové, qu'est-ce que vous direz aux petits délinquants incarcérés pour moins que ça? » le ministre de la Justice a répondu qu'il « aurait du mal à leur parler ».

Par ailleurs, le garde des Sceaux a rappelé que « l'usage » en France est de ne pas incarcérer un condamné tant que les recours qu'il a engagés sur sa peine n'ont pas été examinés. La demande de grâce annoncée par ses partisans ne sera pas instruite non plus par la Chancellerie tant qu'existeront des recours ou des demandes d'aménagement de peine.

José Bové est sous le coup d'une condamnation à 6 mois de prison ferme, condamnation qui révoquait également une peine de 8 mois avec sursis, précédemment prononcée pour des faits similaires de destructions d'OGM. Le fondateur de la Confédération paysanne a déposé une demande de dispense partielle ou totale de la révocation du sursis qui devrait être examinée en décembre. Le ministre a rappelé que M. Bové pourrait aussi demander une confusion des deux peines et éventuellement un aménagement de sa peine.


ladepeche.com, Article paru le 25/11/2002

Sources : Denis Touret

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article